Association pour la défense de l'environnement rural

ADER

ADER est née en 1988

Elle a pour objet (extraits statuts) :

Le maintien de la qualité de la vie rurale dans le département des Bouches du Rhône, la mise en œuvre d’actions contre les personnes physiques ou morales ne respectant pas les règles en matière d’urbanisme et d’environnement et qui dégraderaient de manière visuelle, auditive, olfactive l’environnement.

Dans ce cadre, l’association est notamment concernée par la protection, la conservation et la restauration: de la faune et de la flore, des ressources, milieux, habitats naturels et des zones agricoles, de la biodiversité, des écosystèmes et des équilibres fondamentaux écologiques, de l’eau, de l’air, des sols, des sites, des paysages et du cadre de vie, plus particulièrement des zones classées et protégées (ZNIEF, NATURA 2000, zones humides, etc.) ».

L’association réalise ses objectifs

Par la lutte

Contre les pollutions et nuisances, l’aliénation des chemins ruraux et de randonnée, les violations des règles d’urbanisme, des lois, des chartes, et des protocoles de protection de la nature,

Par la promotion

De la découverte et de l’accès à la nature, et la sensibilisation de la population aux problèmes écologiques décrits ci-dessus, par des actions ciblées d’éducation populaire, diffusion de tracts, dépliants, courriels, conférences, etc.

Par l'action pour la sauvegarde

de ses intérêts dans le domaine de l’environnement, de l’aménagement harmonieux et équilibré du territoire et de l’urbanisme.

 » Elle pourra également porter des programmes d’ingénierie écologique et de restauration écologique, comme le jardinage de parties dégradées de sols, d’étangs ou de rivières, de mise au point de production durable à impact environnemental positif ou nul, ou de tout autre initiative propre à accélérer le retour à la vie des espèces végétales et animales des étangs et des rivières. Ces programmes n’auront que des buts scientifiques et non lucratifs, d’intérêt général, y compris pour les espèces protégées, avec accord préalable (AOT).  »

Notre histoire

En 1999 elle affirme son militantisme pour la sauvegarde du patrimoine naturel du département des Bouches-du-Rhône par :

  • La réhabilitation de carrière
  • Le reboisement des piémonts de la Montagnette
  • Le nettoyage des points de collecte des ordures en zone périurbaines
  • Le maintien des zones agricoles pour une autre agriculture
  • La participation aux comités de suivi des zones classées
  • La surveillance de la qualité des eaux et des sols
  • Le soutien à l’urbanisme densifié des cœurs de ville
  • La mise en accusation de la politique de mitage des espaces agricoles et naturels

Par l‘arrêté 201402-006 du 21 juillet 2014, l’ADER est devenue une association agrée de protection de l’environnement au titre de l’article L 141-1 du Code de l’environnement pour le département des Bouches-du-Rhône.

En tant qu’association agréée l’ADER :

N

Participe

au suivi industriel sur convocation de la préfecture (sollicitation à participer)

N

Intervient

en tant que personne morale associée dans le cadre des PLU (aménagement du territoire)

N

Engage

des recours juridiques en lien avec ses actions